fbpx

Techniques de multiplication in vitro

Greffage

Marcottage

Structure modifiées

Bouturage

       La formation des producteurs est la base de la professionnalisation. C’est  pourquoi, Seed4agriculture se propose d’outiller les producteurs à travers la diffusion des connaissances théoriques et pratiques nécessaires à  la manipulation des semences et plants.

Multiplication des Espèces à Reproduction Végétative

La reproduction est une activité essentielle pour la pérennité de l’espèce. Les plantes se reproduisent par voie sexuée (par graines) ou par voie asexuée (ou végétative). La multiplication végétative est définie comme la multiplication d’une plante à partir d’une partie végétative telle que la tige, la racine ou la feuille. Elle est rendue possible grâce à la capacité qu’ont certaines parties végétatives de plantes de régénérer des plantes entières. Chez certaines espèces, la tige ou le fragment de tige est capable de donner naissance à de nouvelles racines (ou racines adventives) tandis que chez d’autres espèces, la racine ou le fragment de racine est capable de générer des tiges (ou pousses feuillées). Les feuilles de certains groupes de plantes peuvent donner naissance à la fois à des tiges et racines. Il apparaît dès lors que les cellules de la plante ont chacune l’information génétique nécessaire à la régénération de la plante entière (notion de totipotence). Les traits de la plante mère sont perpétués dans la descendance, ceci parce que, au cours de la division cellulaire normale (division mitotique), les gènes sont recopiés fidèlement, et dans la plupart de cas, chaque nouvelle plante produite par cette méthode est génétiquement identique à la plante mère. Les individus composant cette population constituent un clone.

Greffage

Dans cette méthode de multiplication, une bouture (bourgeon ou jeune rameau) récoltée d’une plante dont on voudrait multiplier, est attachée à une autre plante dite porte-greffe de façon à ce que les deux s’unissent et se développent harmonieusement en une plante unique. En général le greffon provient d’une plante dont on aimerait consommer les parties aériennes (feuilles et fruits), et le porte-greffe est originaire d’une plante reconnue pour son aptitude à développer un bon système racinaire, à résister aux maladies et ravageurs de plantes d’origine tellurique, et à tolérer certains stress tels que le déficit hydrique ou la salinité anormalement élevée de sols. On distingue plusieurs types de greffages. Les plus courants sont la greffe en écusson (sur agrumes), greffe en fente terminale (sur manguier) et la greffe en fente de côté (sur avocatier).

Marcottage

Cette méthode consiste à stimuler l’enracinement d’une partie de la tige ou de la branche encore attachée à la plante-mère. Le marcottage est utilisé sur les espèces dont les boutures dépérissent avant l’enracinement (goyavier et safoutier). Par rapport au bouturage, cette méthode a l’avantage d’être moins exigeante en arrosage et humidité. Toutefois le marcottage est une méthode de multiplication relativement lente et complexe qui nécessite la production préalable de la plante-mère. On distingue plusieurs types de marcottages:

Le bouturage

C’est la méthode de multiplication végétative qui consiste en un prélèvement d’un fragment de tige avec des bourgeons chez une plante vasculaire, généralement ligneuse; la bouture obtenue est introduite dans un substrat afin de former une nouvelle plante

Structures modifiées

La multiplication végétative peut se faire par l’intermédiaire des structures modifiées telles que les bulbes (oignons), les tubercules (pomme de terre, igname, macabo), les racines (patate douce) ou les rhizomes (macabo, taro, bananier plantain).

Techniques de multiplication in vitro

Ces techniques peuvent être groupées en 2 sur la base du type d’explant utilisé et du taux de multiplication :

  • Multiplication in vitro à partir de bourgeons axillaires et méristèmes apicaux (taux de multiplication relativement moins élevé). Fait intervenir la culture d’apex et de microboutures nodales ;
  • Stimulation de pousses adventives et, embryons somatiques par voie direct (à partir de fragments de plantes et d’organes (explants), et par voie indirect (faisant appel à la formation préalable de cals ou calogenèse)

Seed4agriculture

Sharing

© - 2019 Seed4Agriculture - Tous droits réservés - By Light Soft IT

Souscrire à notre Newsletter

Rejoindre notre liste d'abonnés, afin d'être informé des nouvelles offres de semences.

Vous avez souscris avec succès. Consultez votre messagerie(parfois les spams de celle-ci) pour confirmer votre inscription!

Pin It on Pinterest

Share This